Qu’est ce que la règlementation thermique ?

Publié le : 25 février 20224 mins de lecture

En France, la règlementation thermique définit un dispositif qui permet d’encadrer avec attention la thermique des bâtiments neufs et de révéler la consommation énergétique maximale. Éclairage, chauffage, ventilation, climatisation et production d’eau chaude sanitaire, vous devez connaître les domaines où s’appliquent la règlementation thermique ainsi que les constructions et les exigences.

Pourquoi la règlementation thermique est-elle utile ?

La règlementation thermique, abrégée souvent « RT » définit un dispositif encadrant les caractéristiques thermiques de tous les bâtiments neufs. Elle peut fixer la quantité maximale d’énergie que consomme un bâtiment pour être éclairé, chauffé, être ventilé et climatisé, produire de l’eau chaude sanitaire. Il y a déjà eu 5 RT successifs : la RT 1988, la RT 1974, la RT 2005, la RT 2012 et la RT 2000, actuellement en vigueur. Ces règlementations thermiques peuvent apporter des exigences croissantes question isolation du bâti et de l’écologie, économie d’énergie, avec l’usage d’énergies renouvelables et de matériaux.

Quels sont les buts de la RT d’aujourd’hui ?

Délimité par le Grenelle de l’environnement, le programme a comme objectif de faire quelques économies sur la facture énergétique ainsi que des économies de ressources (gaz, électricité, fioul…). Un but ambitieux passe notamment par trois exigences obligatoires. Il y a avant tout l’efficacité énergétique minimale du bâti : le coefficient du BBio correspond alors aux besoins énergétiques d’un foyer pour climatiser les lieux, s’éclairer et se chauffer. L’exigence de consommation maximale quant à elle stipule que la quantité d’énergie pour se chauffer, s’éclairer, climatiser, alimenter des pompes ou les ventilateurs et produire de l’eau chaude ne doit pas dépasser les 50 kWh/m2/an. Par ailleurs, il y a aussi le respect de la température intérieure conventionnelle et du confort d’été : elle permettra alors d’assurer un meilleur confort en été et d’éviter l’usage d’un climatiseur, en définissant une bonne température notamment avec l’isolation.

Que représente le bilan thermique d’un bâtiment ?

Le bilan thermique représente une étape indispensable avant de réaliser la rénovation énergétique, dans le respect de la norme thermique. Ce bilan permettra de connaître les faiblesses de votre logement, au niveau de l’isolation, de la consommation du foyer et des déperditions d’énergie. Le but à terme est alors de choisir les matériaux et les appareils les plus adaptés afin que les travaux de rénovation puissent devenir très efficaces. Ce bilan passera essentiellement en revue un système de production d’eau chaude sanitaire et de chauffage, les vitrages, les parois, la toiture du bâtiment, les sols, le système de ventilation, les matériaux utilisés durant la construction, l’orientation géographique…

Plan du site